L’histoire de l’invention de la machine à coudre Singer fut l’une des toutes premières réussites d’une multinationale du milieu du 19è siècle. Dès lors, la célèbre machine à coudre domestique d’Isaac Singer, industrialisée en 1958 n’a cessé de connaitre un succès phénoménal jusqu’à nos jours…

Singer est l’une des marques les plus connues de l’histoire de la machine à coudre. Au début des années 1890 cette marque de machine était leader du marché de la couture avec environ 80% de taux d’utilisation à travers le monde. Aujourd’hui encore le nom Singer évoque un instrument de couture à simple utilisation, facilitant la confection rapide de vêtements et autres. Au nombre des modèles les plus célèbres de la marque, on peut citer la Singer 66, la Singer 301, la Singer classe 127, la Featherweight, la Singer en forme de violon et la machine a coudre singer starlet.

Petite histoire de la machine de couture Singer

C’est une marque américaine qui porte le nom de son fondateur Isaac Merrit Singer, initialement mécanicien et fils de constructeur de moulins. Il perfectionne une machine qu’il devrait réparer et dépose le 12 août 1851 un brevet de création de son entreprise, la I.M Singer Company qui commercialise des machines à coudre à usage domestique. Le succès fut immédiat. Plus d’un siècle plus tard, la marque Singer entre en bourse en 1973 avec des chiffres d’affaires de l’ordre de 2,5 milliards de dollars l’an. Réussites après réussites, Singer se diversifie et commercialise plusieurs produits d’équipements. Aujourd’hui l’entreprise évolue sous quatre gammes de produits de consommation : les produits de couture, de repassage, de nettoyage et d’électroménager.

Les avantages de la machine à coudre Singer

D’utilisation assez pratique et très simpliste dans son genre, la machine à coudre de la marque Singer est destinée aux novices de la couture et à la ménagère qui s’exerce à quelques points basiques du maniement des machines à coudre. Elle est principalement conçue pour des travaux de couture domestique et occasionnelle, la retouche de vêtements ou la pratique d’ourlets sur divers tissus. Très robustes, ces machines sont en général dotées de points simples et basiques réglables et adaptables au résultat escompté. Elle sert également pour la confection de boutonnières suivant une programmation à 4 étapes. Parfaite pour la couturière débutante, la machine Singer est facilement transportable, munie d’un plan éclairé pour une bonne visibilité de travail et de perfection des finitions.

Les différentes machines aujourd’hui disponibles

Au rang des différentes machines à coudre, Singer demeure toujours la marque la plus demandée. Mais il y a également d’autres marques qui sont excellentes comme la machine à coudre Brother X14 ou la Brother CS10VM1 qui est une machine électronique assez économique, la Carina 291875 professionnelle, la pfaff passport 2.0 ou la machine à coudre Toyota Super Jeans J15, etc…