Barrière de protection

Utilisée pour sécuriser différents lieux ou événements, la barrière de protection doit avant tout être solide. Généralement constituée d'acier galvanisé, elle résiste à tout ! Proposée dans différents modèles, elle peut être pleine, mixte ou grillagée. Se fixant sur des plots en béton ou se posant directement au sol, elle répond à tous les besoins. Disponible chez les enseignes spécialisées dans la protection, elle peut être louée ou achetée.

La barrière de chantier

Comme son nom l'indique, ce modèle est employé pour délimiter et sécuriser une zone de chantier. Idéal pour empêcher intrusions non désirées, il permet également d'orienter et de protéger les passants. En voyant les barrières de chantier, ils savent qu'ils ne peuvent pénétrer à l'intérieur et les accidents sont ainsi évités. Pratiques, elles limitent les projections de poussière ou de cailloux aux alentours.

La barrière de police

Servant généralement à sécuriser un événement ou un rassemblement, la barrière de police se met facilement en place. Aussi nommée barrière Vauban ou Nadar, elle se compose d'une structure en acier, de quatre pieds et de plusieurs barreaux. Se posant au sol, elle se fixe aux autres barrières grâce à des crochets. Bien souvent, on la retrouve lors des défilés du 14 juillet, des compétitions sportives en plein air ou encore des mettings politiques pour délimiter les zones réservées aux spectateurs.

La barrière Heras

Utilisée aux abords des zones de travaux urbains ou lors d'événements importants, la barrière Heras est grillagée. Permettant de voir ce qui se passe à l'intérieur de l'espace protégée, elle peut parfois être recouverte d'une bâche. Chaque été, on l'aperçoit dans les festivals de musique. Elle permet d'orienter les festivaliers et de limiter leurs zones d'accès. Pour être bien stable, elle se fixe au sol avec des plots en béton et s'accroche aux autres avec des colliers de serrage.

Loading