Lancer une marque de vêtements se fait en plusieurs étapes. Mais une fois le produit fini, une signature visuelle doit être apposée sur le vêtement afin qu’il puisse être reconnaissable : il s’agit du logo de la marque. Et ce logo est souvent griffé sur les étiquettes pour vêtements. On saisit mieux alors l’importance que revêt le marché des étiquettes pour les vêtements d’une nouvelle marque.

Les différents types d’étiquettes pour vêtements

Au prime abord, il convient de savoir quel type d’étiquettes pour vêtement va être utilisé pour la marque qu’on veut lancer. Il existe plusieurs types d’étiquettes pour vêtements et chaque type d’étiquette dispose de points forts et de spécificités.

En bref, on distingue comme principaux genres d’étiquettes pour vêtements :

–         Les étiquettes imprimées

–         Les étiquettes tissées

–         Les étiquettes en carton

–         Les étiquettes thermocollantes

–         Les étiquettes à coudre

Les étiquettes imprimées

Ces étiquettes ont plusieurs avantages. Elles ne rencontrent aucun souci lors du lavage, du séchage et du repassage du vêtement. On les trouve un peu partout et même des cadors du secteur de la fabrication d’étiquettes tels que la marque Griffe Vivienne peut vous en fournir. La limite avec ce genre d’étiquettes c’est qu’elles doivent obligatoirement être posées sur des vêtements de couleur noir, écru ou blanc.

Les étiquettes tissées

Elles sont considérées comme les étiquettes classiques, car elles existent depuis des siècles. Comme le nom l’indique, une étiquette tissée est fabriquée à partir de fils et de machine à tisser.

Les étiquettes en carton

Ceux qui optent pour ce type d’étiquettes ont comme leitmotiv créateur l’originalité. En effet, ce type d’étiquettes a ses contraintes, mais dispose de l’avantage de pouvoir représenter n’importe quel motif.

Plus d’infos sur griffesvivienne .

Les étiquettes thermocollantes

Grâce à l’évolution des techniques, on a pu assister à l’éclosion de ce genre d’étiquettes pour vêtements. Ici, elles sont fixées sur les vêtements grâce à un procédé ingénieux et simple : une fois qu’elles ont été tissées, on fait chauffer un fer à repasser et grâce à la chaleur du fer, ces étiquettes sont fixées sur le vêtement.

Les étiquettes à coudre

Le point fort de ce type d’étiquettes est sa résistance aux aléas du temps. Elles sont aussi personnalisables de plusieurs façons. Mais le plus intéressant pour une nouvelle marque est que ces étiquettes se font remarquer quel que soit l’endroit où elles sont fixées.